La calvitie précoce

La calvitie précoce

Ce sont plus les hommes qui sont touchés par la calvitie précoce. Il s’agit d’une chute de cheveux bien avant l’âge et chez les hommes, elle peut se produire entre 20 et 35 ans. C’est quoi exactement la calvitie précoce ? Est-ce une maladie ? Comment y remédier ?

Une calvitie précoce, c’est quoi ?

 

A lire en complément : Comment bien choisir sa mutuelle en fonction du pourcentage de remboursement ?

Rassurez-vous : la calvitie, aussitôt qu’elle peut apparaître, n’est pas une maladie. C’est tout simplement une diminution du nombre de cheveux et avec le temps, les cheveux deviennent de plus en plus fins jusqu’à arrêter de pousser. Oui, on a ici une chute de cheveux irréversible. En effet, pour la calvitie précoce, on ne peut pas espérer du jour au lendemain que les cheveux repoussent.

On parle de précocité, car elle se produit souvent chez les hommes entre 20 et 35 ans. Elle peut également se déclarer aux alentours de 40 ans, mais dans les deux cas, il s’agit d’une calvitie précoce. Il est à noter également que même si ce sont majoritairement les hommes qui sont concernés, quelques femmes peuvent également être touchées.

A lire également : Comment la kinésiologie peut transformer votre vie professionnelle

Quelles en sont les causes ?

Une perte de cheveux classique peut s’expliquer par le stress, les conséquences de certains traitements, des problèmes hormonaux ou des carences. Là, la perte est temporaire, mais il serait quand même judicieux de consulter un professionnel de la santé pour vérifier si ce n’est pas une calvitie précoce. La calvitie précoce, quant à elle, est plus d’origines génétiques et elle est corrélée à une importante production d’hormones. Cependant, la personne touchée par la calvitie précoce n’est pas forcément chauve. On pourra tout de même bien voir les trous vides sur sa tête.

La greffe de cheveux pour y remédier

Vu que la calvitie précoce intervient à un jeune âge, chez la personne touchée, elle peut provoquer  un côté inesthétique sur l’ensemble du visage, des complexes et des retentissements psychologiques. Aujourd’hui, on présente la greffe de cheveux comme une des meilleures solutions pour remédier à la calvitie précoce. Pour la greffe de cheveux, on prend des cheveux dans la zone à l’arrière du crâne de la personne concernée pour les implanter par la suite dans les zones touchées.

Aussi importante que soit la calvitie, elle ne va pas toucher la zone à l’arrière du crâne et dans cette zone, on a beaucoup de cheveux. Même si on y prélève une bonne centaine de cheveux, on n’aura pas de vide. Cette greffe va avoir un résultat très naturel.  Vous n’aurez pas à retourner deux ou trois fois sur la table d’opération pour une nouvelle greffe, car le résultat est définitif.

Traiter autrement la calvitie précoce

Pour faire repousser les cheveux après une calvitie, si on ne veut pas passer sur la table d’opération pour une greffe de cheveux, on peut suivre des traitements médicamenteux qui vont permettre la régulation des hormones et le ralentissement de la chute des cheveux. Il est à noter qu’il s’agit là d’un traitement à vie et il ne peut pas toujours être efficace, notamment si la calvitie est à un stade avancé.

Les conséquences psychologiques de la calvitie précoce chez les hommes

La calvitie précoce a des conséquences non négligeables sur la psychologie des hommes. Effectivement, la perte de cheveux peut engendrer un stress et une anxiété qui vont affecter leur estime de soi. Les hommes peuvent alors se sentir moins attirants et avoir un sentiment d’infériorité par rapport aux autres personnes. Cette situation peut les pousser à se replier sur eux-mêmes tout en développant une grande timidité.

Cela peut aussi occasionner chez certains individus une dépression chronique qui va nuire grandement à leur qualité de vie. Dans ce contexte, pensez à bien prendre soin d’avoir une aide psychologique pour mieux gérer cette épreuve difficile qu’est la calvitie précoce.

Il existe plusieurs façons de faire face à cette situation handicapante, notamment le recours à des solutions capillaires telles que l’utilisation de perruques ou encore le port régulier d’une casquette ou autre couvre-chef. Il ne faut pas minimiser l’impact positif que peut avoir le fait d’accepter sa calvitie plutôt que chercher coûte que coûte à la camoufler.

Même si cela nécessite du temps et beaucoup d’efforts mentaux pour y arriver, accepter sa condition physique telle qu’elle est reste la meilleure façon de vivre sereinement avec son corps, malgré ses imperfections apparentes. Il faut rappeler ici que chaque personne a ses propres particularités physiques et c’est ce qui fait toute notre richesse en tant qu’individus différents les uns des autres.

La prévention de la calvitie précoce : les gestes à adopter au quotidien

La calvitie précoce, bien que difficile à endurer, est un phénomène courant qui touche la plupart des hommes à un moment ou à un autre de leur vie. Si le traitement de cette affection peut être complexe et coûteux, il existe toutefois quelques gestes simples pour minimiser les risques de développer une calvitie prématurée.

Tout d’abord, il faut s’assurer d’avoir une alimentation équilibrée en privilégiant notamment des aliments riches en vitamines B (poisson, viande blanche) et en zinc (fruits secs, noix). Ces nutriments sont essentiels pour le maintien du cuir chevelu en bonne santé.

Il faut veiller à avoir une hygiène capillaire rigoureuse. Pour cela, il faut se laver régulièrement les cheveux avec un shampoing doux et éviter autant que possible l’utilisation fréquente d’un sèche-cheveux ou d’autres appareils chauffants qui fragilisent le cuir chevelu.

Limitez votre consommation de tabac et/ou d’alcool. Effectivement, ces substances peuvent altérer la circulation sanguine nécessaire au bon fonctionnement du follicule pileux, ce qui impactera négativement sur la croissance des cheveux.

S’il n’existe pas vraiment de remède miracle contre la calvitie précoce • car dans certains cas, elle peut être due à des facteurs génétiques • adopter ces habitudes de vie saines permettra toutefois d’atténuer les effets négatifs sur le cuir chevelu. Une alimentation équilibrée, une hygiène capillaire rigoureuse ainsi qu’une limitation du tabagisme et/ou de l’alcool sont des gestes simples à mettre en place pour prévenir ou freiner la calvitie prématurée chez les hommes.