Quel pays fume le plus ?

Quel pays fume le plus ?

Selon les données de l’OMS, sur plus de 7 milliards d’habitants dans le monde entier, près de 1 milliard fument, soit environ 6 milliards de cigarettes et près de 6 millions d’individus meurent chaque année parmi lesquelles il y a plus de 5 millions qui sont des fumeurs et environ 600 000 de gens exposés au tabagisme passif. Au nombre de tous ces résultats, on se pose la question de savoir quel pays fume le plus. C’est dans cet ordre d’idée que nous vous proposons cet article afin de mieux vous éclairer sur le sujet.

Pourcentage de personne consommant du tabac par pays

Environ plus de 1/7 de la population mondiale fument du tabac. Pendant qu’on observe une baisse ou une déclinaison du taux de consommation du tabac dans les pays plus développer, celui-ci grimpe à près de 3,4% par an dans les pays en voie de développement. Aux États-Unis, le taux de tabagisme a plutôt décliné de 1965 à 2006, soit de 42% à 20,8% chez les personnes adultes. On note en effet, une large différence de tabagisme dans certains pays comme le Mississippi, le Kentucky, l’Oklahoma, et la Virginie-Occidentale. La Californie, l’Utah et l’Idaho sont quant à eux en baisse constante.

A lire aussi : Comment changer de mutuelle en cours de contrat ?

En France, la cigarette demeure la principale cause de mortalité évitable. Selon une étude réalisée en 2005 par l’OFDT (Observatoire des drogues et des toxicomanies), le tabagisme est considéré comme une grosse dépense pour la société (voire 3% du PIB). En Belgique et au Luxembourg, même si le taux de tabac est en pleine expansion, l’état se dresse contre une proposition européenne visant à élever les taux minimaux en ce qui concerne le tabac à rouler. Ces deux grandes nations produisent en local une grande quantité de tabac fine coupe exporter en direction de la France et du Royaume-Uni, vu leur faible fixation dans leur pays d’origine.

A découvrir également : Les causes de la maladie d'Alzheimer

En Suisse, depuis les années 90, le taux des fumeurs n’a pas bougé et représente un tiers de la population. Contrairement aux personnes âgées de plus de 25 ans, dont le taux de tabagisme a quelque peu diminué, celui des jeunes qui ont entre 15 et 19 ans dangereusement augmenté. En 2010, au moins 25% des écoliers de 15 ans ont déjà touché une fois au tabac. Au Québec, d’après les résultats d’une enquête effectuée par le gouvernement canadien en 2008, on observe un taux de tabagisme de 23,3% au niveau de la population québécoise âgée au moins de 12 ans. Ceux ayant entre 20 à 24 ans constituent déjà au Québec un taux de tabac plus élevé que chez les plus jeunes.

Un pays exemplaire

D’après les données du rapport 2015 de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Kribati est en tête avec un taux de tabagisme de 52,2%. La France vient en 32e position et est devant l’Arménie et la Biélorussie. Contrairement à d’autres pays, le gouvernement néo-zélandais fut le premier à entreprendre des mesures en ce qui concerne le paquet neutre. Il s’est donné pour objectif de réduire au minimum 5% le tabagisme au niveau de la population.