Intolérance au lactose : que manger dans ce cas?

Intolérance au lactose : que manger dans ce cas?

L’alimentation est le premier facteur qui contribue à votre bien-être. Lorsque vous présentez une intolérance au lactose, vous devez éviter certains repas pour aller beaucoup mieux. Quels sont les aliments à manger en cas d’intolérance au lactose ? Découvrez-le ici.

Les œufs dans vos repas

Vous pouvez consommer sans modération des œufs. Cette source de protéine d’origine animale ne contient pas de lactose. Qu’il s’agisse du blanc ou du jaune d’œuf, tous deux sont riches en nutriments très utiles pour votre organisme.

A lire également : Qu’est-ce qu’un taxi conventionné ?

Certains le considèrent comme un aliment complet pouvant vous obliger à prendre des médicaments d’intolérance lactose, mais assurez-vous qu’il ne vous fera sentir aucun malaise. Cuit, brûlé ou même mélangé sous toute forme, il reste bien adapté pour vous.

Cependant, si vous commandez une omelette au restaurant, prenez le soin de préciser que vous ne souhaitez pas d’ajout de lait. En effet, certains cuisiniers à la recherche de goût relevé ajoutent cette principale source de lactose dans la préparation de l’omelette.

A voir aussi : Quelle surface pour un cabinet médical ?

La charcuterie nature

Vous pouvez continuer à consommer vos viandes préférées sans gêne. Le jambon cuit, celui de la dinde et même celui du bœuf peuvent être consommés sans problème.

Cette précision est importante, car la vache, étant productrice du lait, est souvent à tort considérée comme nuisible. Il n’en est véritablement rien de tel. Assurez-vous cependant que la cuisson est totale pour l’équilibre microbiologique de votre organisme.

La pomme de terre

Les pommes de terre ne sont pas refusées pour les personnes souffrant d’intolérance au lactose. Vous pouvez donc en consommer librement. Que ce soit sous forme de frites ou de fécules, la pomme de terre vous procurera un équilibre certain en termes d’apport nutritionnel.

Si vous devez consommer un repas à base de pomme de terre, assurez-vous de demander les ingrédients utilisés dans la préparation. Cela est important, surtout si ce n’est pas vous qui en êtes l’auteur. Le lait est très vite souvent utilisé pour donner un meilleur goût à ce type de plat.

Dans ce même registre, vous pouvez aussi consommer les pâtes de pommes de terre réputées pour leur forte teneur en blé. Le riz aussi peut être consommé sans gêne.

Les poissons en boîte

Le lait est un aliment riche en calcium. Avec l’intolérance au lactose, vous vous privez ainsi d’une principale source de calcium. Néanmoins, vous pouvez retrouver ce nutriment dans d’autres éléments comme les poissons en boîtes.

Ces derniers doivent leur forte teneur en calcium à leur consommation directe avec les arêtes. À titre d’exemple de ces poissons, vous avez les sardines et même le saumon. Le type de cuisson ne dérange aucunement les intolérants au lactose. Insérez donc cette source de protéine d’origine animale dans votre alimentation.

Les pains et certains fromages

Vous devez maintenant comprendre que le blé ne dérange pas les intolérants au lactose. Votre petit-déjeuner au pain blanc et gris peut donc être maintenu pour votre plus grand plaisir.

De même, il existe des fromages imitant au mieux ceux contenant le lactose. Mais faites tout de même attention, car la confusion peut vite s’installer.

Vous pouvez ainsi consommer les fromages à pâte dure. Au nombre de ceux-ci, vous avez le fromage de gruyère, édam, cheddar, gouda et bien d’autres.

Les fromages à pâte dure comme le camembert et le brie sont aussi conseillés pour ce type de personne.