Qui consulter en cas de perte de cheveux

Qui consulter en cas de perte de cheveux

Les cheveux sont un symbole important. Ils expriment la puissance chez les hommes. Quant aux femmes, elles mettent en avant un côté sensuel en conservant leurs cheveux. Les aspects symboliques précédents ne sont pas unanimement admis dans toutes les cultures. En revanche, les scientifiques de tous les pays s’accordent pour dire que perdre ses cheveux est le signe d’un état physique préoccupant. 

Quel est le cycle des cheveux ?

Croissance, apogée et déclin. Ces trois cycles vécus par tous les humains sont aussi ceux des cheveux. 

Lire également : Trouvez un vétérinaire fiable pour votre animal de compagnie

  • D’abord, l’on parle de phase anagène pour désigner la pousse proprement dite. Après 5 ans, les cheveux ont atteint leur apogée.
  • Ensuite, survient la phase catagène. C’est la dégradation. Elle dure entre deux et trois semaines.
  • Enfin les deux étapes de la fin. D’une part, la phase de repos effectuée en 8 à 12 semaines pendant laquelle le cheveu est mort. D’autre part, la chute proprement dite des cheveux.

Le dermatologue doit être votre premier recours en cas de chute

Prenez rendez-vous avec le docteur aziza dont la spécialité est le traitement des chutes de cheveux. Il va vous apporter une aide considérable pour en finir avec les touffes de cheveux qui restent sur la brosse ou sur le peigne.

Pour rappel, les cheveux appartiennent au groupe appelé phanères. Ce dernier est constitué de trois types d’organes : les ongles, les poils et cheveux. Ce trio pousse sur la couche la plus superficielle de la peau.

A lire également : Qu'est-ce que la neurofibromatose ?

Un des outils permettant à ce médecin spécialiste de savoir quel est l’ampleur de votre problème, c’est l’utilisation du dermoscope

Un endocrinologue est la personne recommandée dans certains cas

Pour votre bien être capillaire, une consultation avec un endocrinologue peut être requise. C’est le cas si vous perdez vos cheveux à cause d’un déséquilibre hormonal. Cela peut survenir lors de la ménopause, si votre thyroïde ou vos glandes sexuelles ne fonctionne pas convenablement. Dans ce cas, le médecin va administrer un traitement hormonal pour rétablir l’équilibre.