Comment laver correctement vos fruits et légumes pour éviter les intoxications alimentaires et la salmonelle ?

Plus tôt cette année, lorsqu’une éclosion de salmonelle a touché plus de 100 personnes, les regards se sont tournés collectivement vers la cause. Ni la viande, ni le poisson, ni le fromage n’étaient en cause, la salmonelle était liée à la laitue préemballée, entre autres choses. Et si certains experts ont déclaré qu’essayer d’éradiquer la salmonelle serait “comme essayer d’éradiquer l’oxygène”, futile, car il est partout, le message à retenir était simplement que le lavage des fruits et légumes n’était pas adéquat. Dans le cas de la laitue, en particulier, avec ses profondes crevasses, les bactéries peuvent s’abriter dans les espaces et se développer librement, totalement invisibles à l’œil nu.

 Alors, comment laver “correctement” vos fraises et vos pommes de terre ? 

La première étape est de s’assurer que vous avez vous-même de bonnes habitudes d’hygiène personnelle. Ce n’est pas bien de laver un fruit avec une main sale ; et pourtant c’est une situation qui arrive très fréquemment. 

Lavez-vous les mains avant de toucher un aliment

Avant de préparer toute nourriture, ayez le réflexe de vous laver les mains à l’eau et au savon (il n’y a pas besoin de savon antibactérien, un savon ordinaire à l’ancienne suffit) et de les sécher soigneusement. La plupart des fruits et légumes doivent être lavés avant d’être utilisés. Lavez-les à l’eau froide du robinet immédiatement avant de les manger ; si vous les lavez puis les conservez dans le bac à légumes, l’eau peut en fait entraîner plus de contamination et de bactéries.

Qu’en est-il des laitues ou des épinards préemballés prétendument déjà lavés ? Ils peuvent être utilisés sans autre lavage, mais si vous voulez être encore plus prudents, il ne vous en coûtera rien de les rincer  à nouveau. 

Ayez une planche à découper distincte pour les viandes et les fruits et légumes

Une erreur courante est que les gens préparent les fruits et les légumes sur la même planche à découper que la viande crue. Les microbiologistes déclarent en effet que même si vous avez lavé votre salade et vos tomates, si vous les coupez sur la même surface que la viande crue et que vous ne faites pas cuire les légumes plus longtemps, vous vous exposez au risque de salmonelle et d’E coli. Idéalement, veillez à utiliser des planches à découper distinctes pour les fruits et légumes et la viande. 

Nettoyez la peau de vos fruits et légumes avec une brosse à poils durs

Pour les fruits et les légumes à la peau dure, essayez d’utiliser une brosse à poils durs pour enlever l’excès de saleté. Ne vous contentez pas d’enlever la peau de vos carottes, pommes de terre et citrouilles ; la peau contient d’excellentes sources de nutriments qu’il ne faut pas jeter. Il suffit de laver à l’eau, de frotter avec une brosse à poils durs et de rincer à nouveau. Quoi qu’il en soit, pensez à jeter toute zone abîmée ou endommagée que vous trouvez dans vos fruits et légumes. Les bactéries peuvent se développer très facilement dans ces zones. Nettoyez le couteau une fois terminé pour éviter de contaminer d’autres aliments.

Stockez correctement vos fruits et légumes

En ce qui concerne le stockage, assurez-vous que les fruits ou légumes visiblement sales, ne sont pas en contact avec des fruits ou légumes qui seront consommés sans être lavés, épluchés ou cuits au préalable, comme une pomme, car la saleté peut contaminer le fruit propre.

Si tout cela semble être un travail trop dur, rassurez-vous, bien que le risque de tomber malade à cause des fruits et légumes demeure, il reste très, très faible. 

Avec tout produit frais, il y a un risque d’agents pathogènes et de bactéries. Mais il faut garder à l’esprit que c’est très loin, surtout ici en France, où les conditions de culture sont très bonnes et les normes d’hygiène alimentaire excellentes. Des incidents se produisent et il peut y avoir des épidémies, mais dans la plupart des cas, il n’y a pas vraiment lieu de s’inquiéter.

Qu’est ce que la douzaine sale ?

Vous avez probablement entendu parler des “15 propres” et de la “douzaine sale”, des surnoms donnés aux fruits et légumes qui sont censés contenir les niveaux les plus bas et les plus élevés de pesticides. Ces listes, publiées chaque année, vous ont peut-être donné à réfléchir lorsque vous achetiez des raisins (toujours sur la liste “sale”) ou que vous achetiez des avocats (toujours “propres”). Mais puisque la recherche provient du Groupe de travail environnemental, basé aux États-Unis, est-elle pertinente pour en France ? Faut-il être particulièrement vigilant lorsqu’on lave des fruits “sales” comme les fraises, les pommes et les pêches ?

Selon de nombreux experts français, non. Pour commencer, les conditions de croissance sont différentes, avec des herbicides et des pesticides différents. Ici, les limites relatives aux résidus de pesticides sont également très strictes, ainsi que le délai minimum entre la pulvérisation d’une culture et la récolte, afin de minimiser l’impact.

L’important reste finalement de laver et de sécher correctement tous les aliments comme n’importe quel autre produit, qu’ils figurent sur les listes “sale” ou “propre”.

Qu’est ce que le régime Perricone ?

Le régime Perricone est basé sur le principe que l’inflammation cellulaire est la cause de la plupart des problèmes de santé, y compris l’obésité. Le régime est conçu pour réduire ou éliminer l’inflammation dans l’organisme, ce qui permet de rétablir la santé et de ramener le corps à un poids approprié et sain.

Les objectifs du régime Perricone

Nicholas Perricone est un médecin qui a passé des décennies à développer, affiner et améliorer son programme anti-inflammatoire pour la perte de poids. Lorsqu’il est suivi comme indiqué, le régime promet de :

  • réduire l’inflammation corporelle ;
  • favoriser la perte de poids ;
  • maintenir la masse musculaire ;
  • améliorer l’apparence de la peau ;
  • améliorer l’humeur ;
  • améliorer les fonctions cérébrales ;
  • augmenter l’énergie ;
  • améliorer la capacité athlétique ;
  • obtenir des quantités appropriées de gras, de protéines et de glucides.

Les trois étapes pour une meilleure santé

Le plan Perricone comporte trois phases, ou étapes. La première étape consiste à apprendre à inclure les aliments du “super-groupe ” dans le plan alimentaire quotidien. La deuxième étape consiste à introduire d’importants suppléments alimentaires pour faciliter la perte de poids. La troisième étape consiste à apprendre à suivre le mode de vie anti-inflammatoire que le Dr Perricone a mis au point. Ces étapes sont combinées dans un plan de 14 jours pour la perte de poids.

L’intégration des aliments du super-groupe

Découvrez ci-après les dix aliments du super-groupe qui devraient être incorporés dans votre régime de chaque jour.

  • Les poissons d’eau froide : riche en acides gras oméga-3 et oméga-6, ces poissons sont un élément crucial du plan Perricone, tant pour les graisses de haute qualité que pour les protéines de haute qualité qu’ils fournissent.
  • Les fruits : les fruits riches en fibres, en phyto-nutriments et en sucres naturels sont recommandés pour leurs propriétés anti-inflammatoires et pour leur capacité à stimuler rapidement l’énergie.
  • Les graisses dérivées de fruits : les fruits comme l’avocat, l’olive et la noix de coco sont riches en graisses mono-insaturées qui améliorent la santé tout en procurant une sensation de satiété.
  • Les épices : parmi les aliments éprouvés pour stabiliser la glycémie figurent les épices parfumées, notamment la cannelle, le clou de girofle, le curcuma et le fenugrec.
  • Les piments forts : ces aliments sont riches en antioxydants et en capsaïcine, un phyto-nutriment dont la capacité à supprimer l’appétit, à augmenter le métabolisme et à induire la thermogenèse a été cliniquement démontrée.
  • Les noix et graines : les graisses des noix et des graines se combinent avec les protéines qu’elles contiennent pour aider à freiner la faim et favoriser l’absorption des nutriments vitaux provenant d’autres aliments.
  • Les plantes légumineuses : les haricots contiennent des fibres, de l’amidon résistant, des antioxydants et des inhibiteurs d’amidon, qui contribuent tous à la perte de poids.
  • Les aliments laitiers probiotiques : ce sont les aliments laitiers faibles en gras qui contiennent des niveaux élevés de calcium, ainsi que des probiotiques comme l’acidophilus et le bifidus.
  • Les grains entiers : grâce à leur teneur élevée en fibres, en vitamines et en minéraux, les grains entiers sont une source importante de nutriments alimentaires.
  • Les légumes : plus le légume est coloré, plus sa concentration en phyto-nutriments précieux est élevée  et plus il est recommandé comme élément d’une alimentation saine.

L’introduction de suppléments alimentaires Superstar

Les 12 nutriments importants suivant doivent être ajouter à tout régime alimentaire parce qu’ils améliorent la santé et assurent une nutrition adéquate, même pendant les efforts de perte de poids :

  • l’huile de poisson oméga-3,
  • l’acide alpha-lipoïque (ALA),
  • l’astaxanthine,
  • la carnitine,
  • l’acétyl-L-Carnitine,
  • l’acide linoléique conjugué (CLA),
  • la coenzyme Q10 (Co-Q10),
  • le chrome,
  • l’acide gamma-linoléique (GLA), 
  • la glutamine,
  • la fraction SX de Maitake,
  • le diméthylaminoéthanol (DMAE).

Le mode de vie anti-inflammatoire

En plus des aliments et des suppléments importants, il y a des changements de style de vie qui doivent être faits tout en suivant le régime Perricone.

  • Les exercices physiques : on n’insiste jamais assez sur les bienfaits de l’exercice pour la santé, notamment la réduction du stress, l’amélioration de l’humeur, le développement des muscles et la combustion des graisses. L’exercice est un élément clé du mode de vie anti-inflammatoire.
  • La réduction du stress : outre l’exercice, les autres mesures de réduction du stress comprennent la prière, la méditation ou le yoga, le fait de prendre soin d’un animal de compagnie, le rire, le travail sur le rythme circadien, le sommeil et l’hydratation.

Le plan de 14 jours

Il y a plusieurs lignes directrices à suivre lors de la mise en oeuvre du plan de perte de poids de 14 jours.

  • Chaque repas ou collation doit contenir des protéines, des acides gras essentiels et des glucides à faible indice glycémique.
  • Assurez-vous de commencer chaque repas avec des protéines d’abord, et de consommer les fruits à la fin du repas.
  • Mangez du poisson d’eau douce quatre à cinq fois par semaine.
  • Choisissez des aliments biologiques dans la mesure du possible.
  • Mangez cru quand c’est possible.
  • Évitez les aliments contenant du nitrite de sodium, du glutamate monosodique (GMS) et des édulcorants chimiques.
  • Évitez les fruits, les légumes et les céréales à fort impact glycémique, et optez plutôt pour les aliments à faible impact de ces groupes alimentaires.

En plus de ces directives, un menu de 14 jours avec des recettes est fourni dans le document créé par Perricone, avec des conseils pour manger au restaurant ou des variations pour les jours où quelque chose de rapide et facile est nécessaire.

Les considérations finales

Le régime Perricone est un programme relativement bien équilibré, riche en acides gras essentiels et en sources de protéines maigres. Lorsqu’il est correctement exécuté, la personne à la diète recevra une nutrition suffisante dans toutes les catégories alimentaires nécessaires. Il est toutefois important de garder à l’esprit que tout régime alimentaire sain peut poser un défi aux personnes souffrant d’allergies alimentaires ou de sensibilités digestives. Même un programme aussi bien conçu que la diète Perricone peut être compliqué à réaliser pour ces personnes.

Pourquoi les lentilles sont-elles meilleures que les haricots dans un régime hypoglucidique ?

Suivre un régime pauvre en glucides peut entraîner une perte de poids, mais pour se conformer aux recommandations de votre régime, vous devez faire attention à ce que vous mangez. Les lentilles et les haricots sont des aliments que l’on évite habituellement dans le cadre d’un régime pauvre en glucides. Toutefois, si les deux aliments sont au menu, une petite portion de lentilles est probablement le meilleur choix pour votre alimentation.

Le mode de vie qu’il faut entreprendre

Les glucides, qui se transforment en glucose pour fournir de l’énergie à votre corps, sont un aliment de base dans de nombreux régimes. Si vous mangez des lentilles et des haricots dans le cadre de votre régime standard, vous pouvez toujours consommer ces aliments après avoir adopté un régime à faible teneur en glucides, mais vous devrez réduire la taille de vos portions pour maintenir votre apport en glucides aussi bas que possible. Obtenir vos glucides de ces aliments est mieux que de les obtenir à partir de gâteaux ou de biscuits, qui fournissent peu de valeur nutritive.

Les glucides dans les lentilles

Une portion de lentilles peut fournir une quantité importante de glucides ; peut-être même une quantité de glucides supérieure à celle qui vous est permise par jour selon les recommandations de votre régime une fois que vous les avez combinés avec les autres aliments dans votre repas. Une portion de 1/2 tasse de lentilles bouillies, qui est une façon standard de cuire les légumineuses, contient 20 grammes de glucides. La germination de lentilles crues est une autre façon de manger cet aliment. Une demi-tasse de lentilles germées contient 8,5 grammes de glucides.

Les glucides dans les haricots

Bien que la teneur en glucides des haricots varie selon le type spécifique, les haricots sont généralement plus riches en glucides que les lentilles. Ainsi, une demi-tasse de haricots cuits au four, contient 27 grammes de glucides, une demi-tasse de haricots noirs bouillis en contient 20,5 g. Par contre, les haricots germés constituent un bien meilleur choix à faible teneur en glucides, bien qu’ils ne soient pas aussi répandus que les haricots cuits ou bouillis.

La fibre joue un rôle

Les aliments riches en fibres sont efficaces dans le cadre d’un régime pauvre en glucides parce que les fibres ralentissent l’absorption des glucides. Cette absorption lente n’entraîne pas de pic et de chute de votre glycémie, ce qui peut entraîner une sensation de fringale. En plus d’être plus faibles en glucides, les lentilles bouillies contiennent plus de fibres que les haricots. Une demi-tasse de lentilles bouillies contient en effet 7,8 grammes de fibres, tandis qu’une demi-tasse de haricots cuits n’en contient que 5,2 grammes. Les haricots noirs cuits quant à eux contiennent 7,5 grammes de fibres par 1/2 tasse.

Quelles sont les combinaisons d’aliments parfaites pour bien se préparer à la chaleur de l’été ?

Le Shrikhand (probiotique), lorsqu’il est consommé avec du poori frit, est un repas à faible index glycémique. Avant d’accueillir la chaleur accablante de l’été, il est important de nettoyer nos pensées et nos habitudes et de repenser nos croyances. En gardant la bonne santé à l’esprit, il existe certaines combinaisons d’aliments qui vous fournissent une nutrition complète. Et le poori-shrikhand par exemple est une excellente combinaison alimentaire de probiotiques et de bons gras fait, parfait pour se préparer à la chaleur de l’été.

Les avantages du poori shrikhand et pourquoi c’est la combinaison alimentaire parfaite

Le poori shrikhand est un repas parfait pour l’été. Le shrikhand est fabriqué en ajoutant du sucre au caillé suspendu, ce qui en fait un “mélange parfait de bactéries probiotiques et de graisses essentielles”. Les probiotiques sont importants pour améliorer la digestion et la santé intestinale. Rujuta mentionne aussi que le poori shrikhand ne charge pas le pancréas.

Avec l’augmentation de la chaleur de jour en jour, à mesure que l’été approche, les vaches seront incapables de donner suffisamment de lait. Et ainsi, “c’est la dernière opportunité pour transformer un produit laitier en friandise jusqu’à l’hiver suivant.”

Le sucre permet au corps de se rafraîchir pendant l’été. Le Shrikhand (probiotique) lorsqu’il est consommé avec des pooris frits, est un repas à faible indice glycémique. De plus, comme la graisse est importante pour la sensation de satiété, elle réduit les risques de suralimentation.

Ce repas simple est sain et sécuritaire pour tous, y compris pour les personnes souffrant d’obésité, de diabète ou de maladie cardiaque. 

D’autres combinaisons d’aliments sains durant l’été

Graisses et légumes

La clé est de préparer vos légumes dans une huile de cuisson saine. Les vitamines A, D, E et K sont des vitamines liposolubles qui ne peuvent être absorbées par l’organisme qu’en présence de graisses. L’huile de moutarde, l’huile d’olive, l’huile de coco, l’huile de ghee et l’huile d’arachide sont quelques exemples d’huiles de cuisson saines.

Vitamine C et fer

Le corps a besoin de vitamine C pour absorber le fer des aliments riches en fer comme les épinards, les haricots, le chou frisé et les lentilles. Ainsi, ajouter du jus de lime à votre repas préparé avec des épinards, ou ajouter des agrumes à votre salade peut être une bonne combinaison alimentaire.

Thé vert et vitamine C

Boire du thé vert avec un aliment riche en vitamine C peut augmenter l’absorption des antioxydants catéchines. Bien que le thé vert ait ses propres bienfaits pour la santé, les antioxydants peuvent aider à réduire les dommages causés par les radicaux libres dans le corps. Les aliments riches en antioxydants sont également bons pour la santé cardiaque et réduisent les risques de cancer.

Pourquoi inclure l’amla dans votre alimentation quotidienne, surtout en hiver ?

Fruit de saison en cette époque de l’année, l’amla ou la groseille à maquereau indienne est un fruit qui est populaire pour ses nombreux avantages pour la santé. Extrêmement riche en vitamine C, en fer et en calcium, ce fruit est idéal pour votre immunité, votre cœur, votre peau et vos cheveux. Lisez ce qui suit pour savoir comment il peut vous être bénéfique pendant l’hiver.

La beauté de ce fruit est qu’il peut être consommé sous forme de murabba, sous forme de jus, sous forme de poudre d’amla, de chutney ou de cornichon .

Riche source de fibres, bon pour les diabétiques et efficace pour réduire l’inflammation dans le corps, l’amla est qualifié de super-aliment peu coûteux par de nombreux nutritionnistes. Pour de multiples raisons, il devrait faire partie de votre alimentation quotidienne. Ces nutritionnistes débattent de la façon dont beaucoup d’aliments aujourd’hui sont classés dans la catégorie des super-aliments qui sont vendus à des prix extrêmement élevés sur le marché. Cependant, contrairement à ces derniers, l’amla est celui qui est peu coûteux et vient avec une myriade d’avantages de santé.

Beaucoup de gens en consomment en même temps qu’ils marchandent. Ceci peut être particulièrement bénéfique pendant l’hiver car le fruit a des propriétés qui peuvent fournir au corps la chaleur dont il a tant besoin.

Les 6 raisons d’inclure l’amla dans votre alimentation quotidienne 

L’amla renforce votre immunité

Grace à sa haute teneur en vitamine C, l’amla  peut renforcer votre immunité. Cette vitamine C est importante aussi bien pour les enfants que pour les adultes et les personnes âgées

L’amla est bon pour la santé de votre cœur

le contenu en vitamine C d’amla est excellent pour la santé de votre cœur . Il renforce et épaissit les artères de votre cœur. Ceci est particulièrement important pour les personnes ayant un taux élevé de mauvais cholestérol.

L’amla est bon pour la peau et les cheveux

La santé de la peau et des cheveux dépend énormément de votre apport en vitamine C. La vitamine C aide le collagène à fonctionner correctement, améliorant ainsi la qualité de votre peau et la resserrant. Il aide également à avoir la peau éclatante que vous avez toujours aspirée. Vous pouvez mélanger de la poudre d’amla avec du yaourt et l’appliquer comme masque facial.

Pour les cheveux, vous pouvez mélanger la poudre d’amla avec de l’eau de noix de coco ou de sésame et la masser profondément dans le cuir chevelu. Il peut aider à se débarrasser des pellicules , de la peau sèche sur votre cuir chevelu et à améliorer la qualité de vos cheveux.

L’amla réduit l’inflammation

Les radicaux libres dans le corps peuvent endommager le cœur, la peau et même entraver notre immunité. En effet, les radicaux libres provoquent une inflammation, qui est essentiellement à l’origine de la majorité des maladies. Les antioxydants dans l’amla aident à neutraliser les radicaux libres et à réduire l’inflammation dans le corps.

L’amla est une riche source de fibres

Vous devez inclure des fibres dans votre alimentation pour un système digestif en bonne santé. Cependant, veillez à ne pas abuser de la consommation de fibres alimentaires, car elles pourraient irriter votre intestin et augmenter les risques de syndrome du côlon irritable. Incluez dans votre alimentation la quantité de fibres nécessaire pour vous protéger de la constipation, de l’acidité et des ulcères d’estoma

Il donne un coup de fouet à votre immunité : l’amla riche en vitamine C peut donner un coup de fouet à votre immunité. La vitamine C est importante pour les enfants, les adultes et les personnes âgées.

L’amla est bon pour le diabète 

L’amla contient du chrome, excellent pour stabiliser votre glycémie. Il améliore la sensibilité à l’insuline de vos cellules, ce qui peut être bénéfique pour les personnes atteintes de diabète de type 2 .

Pour conclure

Dans l’ensemble, inclure Amla dans votre alimentation quotidienne peut vous être bénéfique à bien des égards.