Quelle mutuelle pour indépendant prendre ?

Quelle mutuelle pour indépendant prendre ?

Tout comme les salariés, les travailleurs indépendants peuvent souscrire eux-aussi à une mutuelle santé et bénéficier d’une couverture sanitaire. En effet, beaucoup de mutuelles sur le marché proposent également des offres pour des professionnels de ce secteur. Si vous ignorez sur quoi vous appuyer pour les choisir, on vous donnera des conseils pratiques dans cet article pour réaliser un choix judicieux.

Le but est de compléter le remboursement de la sécurité sociale. Souscrire à une bonne mutuelle de santé est donc important dans la mesure où vous pouvez compléter les garanties de bases offertes par le régime général de l’assurance-maladie. Suivez cet article si vous souhaitez savoir quelle mutuelle choisir.

A lire en complément : Comment devenir un chirurgien pédiatrique ?

Les contrats Madelin

Les professionnels provenant d’un régime réel d’imposition (BIC ou BNC) ont le droit de bénéficier de la loi Madelin. Cette loi établie dans les années 1994 permet aux travailleurs non-salariés de diminuer de leurs impôts les cotisations avancées. Elle sert, par ailleurs de motif lors d’un arrêt de travail qui pourrait engendrer des pertes de revenus en vous permettant de gérer des frais un peu plus élevés.

Les contrats éligibles à la loi Madelin sont des contrats TNS responsables. Ceux-ci prennent en charge les frais des besoins du travailleur concerné en fonction du métier qu’il exerce. Ils peuvent même parfois prendre également en charge les besoins de toute la famille. Ainsi donc il existe deux formes de contrat :

Lire également : Qui peut prescrire du CBD ?

Les contrats individuels : qui couvrent les frais du travailleur de même que leur ayant-droit

D’une autre part il y a les contrats de groupe qui s’étendent sur une plus grande échelle puisqu’ils sont destinés aux géants majoritaires d’une société.

La mutuelle pour les entrepreneurs : comment choisir ?

Soumis à un paiement d’impôt libératoire ou à un régime micro-BIC, les autos entrepreneurs ne peuvent pas profiter des rabais fiscaux que propose la loi Madelin.

Du fait de leurs bons salaires et revenus, la majorité d’entre eux ne trouvent pas trop l’intérêt à contracter une mutuelle. Mais si vous êtes entrepreneur, il est de votre devoir de savoir qu’il existe aussi des contrats exclusivement réservés aux auto-entrepreneurs avec des tarifs très profitables. Au moment de faire votre choix, il vous est conseillé de prendre en considération un ensemble de critères.

Tout d’abord, il faudra comprendre les différentes garanties qui régissent ce contrat. Ensuite, vous devrez choisir celles qui sont les plus susceptibles de répondre et de correspondre à votre situation ainsi qu’à vos besoins. C’est le cas par exemple d’une souscription d’une complémentaire santé modulaire, aux garanties indépendantes ou différentes pour chaque membre de votre famille. Ce qui vous permettra d’ailleurs de réaliser des économies importantes.

Il faut aussi veiller à effectuer un comparatif de mutuelles pour prendre une mutuelle pour indépendant adaptée.

Les aides pour les indépendants aux faibles revenus

mutuelle pour indépendant prendre

Les travailleurs non-salariés qui ont de maigres moyens peuvent profiter de la CMU- complémentaire (CMU-C) ou d’une assistance provenant du complémentaire de santé (ACS). Ces aides financières permettent de financer leur mutuelle. Vous pourrez obtenir un formulaire à la caisse d’assurance maladie, qui prendra tout en charge une fois que vous aurez tout complété. Toutefois, de nombreuses mutuelles d’entrée de gamme permettent de prendre en charge les dépenses essentielles en cas de situation critique.

Comment bien choisir une mutuelle TNS ?

Le but d’une mutuelle pour indépendant est de prendre en charge le ticket modérateur. Ce qui se traduit par une prise en charge de la somme restante à la charge de l’assuré. Ceci s’effectue après remboursement des dépenses de santé par la sécurité sociale.

Une mutuelle destinée aux indépendants assure la prise en charge des principaux postes de santé. Et ce, à hauteur du niveau de remboursement défini lors de la souscription d’un contrat.

Au moment de faire son choix concernant les mutuelles de santé, vous devez prendre le soin de définir avec exactitude ou même de dresser le bilan de l’ensemble de vos besoins réels. Ceux-ci concernent les frais médicaux (médicaments, dépassement d’honoraires), frais dentaires (implants, orthodontie…)…

Des besoins de remboursement plus onéreux.

Une étude réalisée par LeLynx.frs a révélé que les affiliés au régime TNS (travailleur non salarié) préfèrent le plus souvent les niveaux de remboursement les plus bas avec une entière prise en charge. Celui-ci se traduit donc par un remboursement de 43 % des frais d’hospitalisation ainsi que 44 % des frais en relation avec l’hospitalisation.

Par ailleurs, les travailleurs non-salariés présentent des besoins de remboursement plus élevés de manière globale par rapport aux autres bénéficiaires du régime général. Et ce, sur toutes les postes de santé (supérieur de 2 à 3 points sur une prise en charge maximum de niveau 4).

En somme, le fait de trouver une mutuelle de santé peut être une tâche assez fastidieuse surtout pour les travailleurs non-salariés. C’est la raison pour laquelle il est très utile d’effectuer un comparatif des mutuelles en ligne afin de trouver une couverture de santé à un prix raisonnable.