Qu’est-ce que le bionettoyage en milieu hospitalier ?

Qu’est-ce que le bionettoyage en milieu hospitalier ?

Le nettoyage est la meilleure façon de se débarrasser des bactéries et virus qui stagnent dans les hôpitaux. En effet, ce sont des lieux à fort taux de contamination biologique et aussi des lieux de soins. C’est pour cela qu’une solution très efficace contre les germes biologiques a été créée. Qu’est-ce que donc le bionettoyage en milieu hospitalier ?

Définition

Le bionettoyage est un procédé de nettoyage très efficace contre tous types de germes. Il assure la propreté de toutes les surfaces et rend les hôpitaux propres pendant de longues durées. Ainsi, à l’aide d’un détergent hopital, il restreint la menace d’une infection biologique.

A lire également : Quels sont les points forts du pistolet de massage ?

Il favorise ainsi une propreté perceptible et invisible. Perceptible, car elle redonne aux surfaces leur clarté qu’elles avaient avant l’apparition des saletés. Invisible, parce qu’il élimine les micro-organismes sans peine. Notez que pour une efficacité, il faut une méthode précise et des matériels adaptés.

Principe pour la réussite du bionettoyage

Pour réussir votre bionettoyage, il est recommandé d’utiliser une méthode bien précise couplée à des produits très efficaces. La gamme de produits chimiques que vous pouvez utiliser est laissée à votre choix selon l’usage. Retenez juste que vous devez reproduire ce processus de nettoyage régulièrement.

Lire également : Pourquoi choisir une consultation de voyance par téléphone ?

Outre le facteur chimique, celui mécanique permet un bon résultat. Il prend en compte les opérations de frottements, de passage de serpillière. Ensuite, vous avez le facteur temps et température. Il est essentiel de contrôler le temps d’opération et la température de l’eau pour rendre efficaces les produits.

Zones à risques et modalité de nettoyage

Tout le service administratif d’un hôpital est moins sujet à une contamination. Il représente donc une zone sans risques. Cependant, il faut un simple nettoyage quotidien. Ensuite, les zones comme les vestiaires et la maternité ont un faible risque de contamination. Le nettoyage de ces locaux doit se faire fréquemment avec des désinfectants.

Les salles d’urgence, service de pédiatrie sont des zones à forts risques de contamination. Elles doivent être nettoyées plusieurs fois dans la journée avec des désinfectants. Enfin, les salles de réanimations et d’opération représentent des lieux dont le risque est trop élevé. Ils doivent subir un nettoyage au désinfectant plusieurs fois dans la journée.

Matériels

Pour procéder au nettoyage, vous devez vous munir :

  • D’une tenue appropriée ;
  • Des équipements de protection ;
  • Des produits chimiques adaptés.

Votre tenue doit être de préférence blanche et facile à enlever. Les équipements de protection doivent être propres et sans déchirures. Il s’agit des gants en latex, des masques et des lunettes. Enfin les produits chimiques que vous allez utiliser dépendront des zones que vous voulez nettoyer. Ils varient entre un simple détergent et un désinfectant ou désinfectant plus de l’eau de javel.

Techniques de bionettoyage

Il existe plusieurs techniques de bionettoyage.

L’essuyage humide des surfaces

Il consiste à nettoyer toutes les autres parties d’une pièce de l’hôpital à l’exception du sol. Il s’effectue en un seul passage.

Balayage humide

Il consiste à balayer en un seul passage les sols pour une propreté perceptible. Il enlève la poussière sans qu’elle ne s’élève.

Nettoyage à vapeur

Son objectif est d’éliminer les microbes et bactéries à l’aide d’un équipement adapté provoquant de la vapeur.

Lavage des sols

C’est un processus qui consiste à laver le sol avec une brosse et des produits chimiques. L’objectif est d’obtenir un sol propre et sans microbes.