Comment fonctionne un contrat d’obsèques ?

Comment fonctionne un contrat d’obsèques ?

Financer ses obsèques est désormais possible ! Il s’agit de se constituer un capital pour anticiper les éventuelles charges à ce moment et ainsi éviter de lourds frais à sa famille et ses proches. Plus de détails sur le contrat d’obsèques dans cet article.

Lire également : Comment guérir une infection pulmonaire naturellement ?

Contrat d’obsèques, qu’est-ce que c’est ?

L’assurance obsèques est un contrat garantissant le versement par l’assureur un capital aux bénéficiaires désignés ou à une agence de pompes funèbres. On entend par bénéficiaires, les personnes désignées par l’adhérent ou le souscripteur au contrat.

Pour ce type de contrat, le souscripteur peut prévoir un capital ainsi que des prestations précises à réaliser par l’agence de pompes funèbres. L’approvisionnement est effectué au moyen de cotisations, selon le choix du souscripteur.

A voir aussi : Comment le Kombucha agit-il sur l'organisme ?

Les contrats pour financer les obsèques

Grâce au contrat d’assurance obsèques, l’adhérent peut prévoir à l’avance le financement de ses obsèques. A son décès, la somme désignée est reversée aux bénéficiaires :

  • Sur présentation de factures de frais d’obsèques (titre onéreux) ;
  • Sous forme de capital (titre gratuit).

Il faut savoir que le montant versé ne doit être utilisé que pour le financement des obsèques de l’assuré. Dans le cas où celui-ci est supérieur aux frais d’obsèques, le solde restant est à partager entre les bénéficiaires. Si le bénéficiaire désigné est une agence de pompes funèbres, le surplus revient :

  • Soit aux bénéficiaires de second rang, désigné par le contrat ;
  • Soit à la succession de l’assuré, en cas d’absence de bénéficiaire de second rang.

A quel âge souscrire une assurance obsèques ?

La plupart des assureurs permettent la souscription d’un contrat d’assurance obsèques jusqu’à 80 ans. Trois types de financement sont toutefois envisageables, selon l’âge auquel la personne souhaite souscrire.

La prime unique

Il s’agit d’un dépôt en une seule fois du capital déterminé.

La prime viagère

Elle se présente sous forme de cotisations et de versements mensuels, trimestriels ou annuels jusqu’au décès du souscripteur.

La prime temporaire

Le concept s’apparente à la prime viagère, à la différence que le versement des cotisations se fait dans une période bien définie.

Quelle est la différence entre assurance obsèques et assurance décès ?

Souvent, ces deux concepts portent à confusion, notamment chez les novices. Pour en savoir plus, il faut déjà connaître les bases : l’assurance obsèques ne finance que les funérailles du souscripteur. Quant à l’assurance décès, elle permet de verser une certaine somme aux bénéficiaires à la mort du souscripteur, selon des termes précis du contrat.