Certaines pharmacies désormais habilitées à délivrer du cannabis thérapeutique

Certaines pharmacies désormais habilitées à délivrer du cannabis thérapeutique

Depuis le mois de mai 2021, certaines pharmacies sont désormais habilitées à délivrer du cannabis thérapeutique. Une dispense de ce “médicament”, qui reste toutefois réservée à un nombre restreint de patients souffrant de graves pathologies et qui s’effectue sous réserve que le pharmacien ait suivi une formation au préalable.

Le cannabis thérapeutique, expérimenté par des pharmacies volontaires

Si vous avez l’habitude d’acheter des produits CBD sur le site Planete Sfactory, peut-être savez-vous également, que depuis le 9 octobre 2020, un décret a ouvert la voie à l’expérimentation du cannabis thérapeutique en France ?

A découvrir également : Comment créer un masque pour le Covid ?

Depuis le mois de mai 2021, ce cannabis à strict usage médical, peut donc désormais être prescrit par des médecins à des patients souffrant de graves pathologies et être délivré par certaines pharmacies s’étant portées volontaires.

Les pharmaciens doivent au préalable suivre une formation obligatoire

Si la liste de ces pharmacies a d’ailleurs été récemment révélée par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM), elle reste pour le moment provisoire et sera amenée à s’agrandir au fil des mois, au fur et à mesure que les pharmaciens se forment. Car pour pouvoir commander et dispenser du cannabis médical, au moins un pharmacien d’une officine doit avoir validé une formation préalable obligatoire.

A lire également : E liquide 3mg combien de cigarettes ?

« Au cours de l’expérimentation, les patients pourront solliciter la participation de leur pharmacien de proximité qui, s’il le souhaite, s’engagera dans l’expérimentation sous réserve de suivre et valider la formation », a ainsi précisé l’ANSM.

Déjà, en Ile-de-France, trois officines de ville, situées à Argenteuil, à Corbeil-Essonnes et à Paris 5e, font partie de la liste. On compte en outre trois officines habilitées en Normandie, sept en Auvergne-Rhône-Alpes, ou encore quatre en région Centre-Val-de-Loire.

Cannabis thérapeutique : à qui s’adresse-t-il ?

Pour rappel, depuis le feu vert du gouvernement le 26 mars dernier, l’expérimentation du cannabis à usage médical est désormais lancée dans de nombreux établissements de santé. Au total, 3000 patients doivent participer à cette expérimentation qui sera menée durant deux ans, dans 215 centres en France sélectionnés par l’ANSM.

Quant aux patients concernés, ces derniers ont été choisis par rapport aux pathologies graves dont ils souffrent, à l’instar de douleurs neuropathiques réfractaires aux thérapies accessibles, de formes d’épilepsies sévères, d’effet secondaires de la chimiothérapie, ou encore de certaines douleurs de la sclérose en plaques.

A noter que l’ANSM a strictement exclu la voie d’administration fumée pour le cannabis médical, par rapport aux risques encourus pour la santé des patients. Le cannabis mis à disposition pour cette expérimentation, prend donc la forme de sommités fleuries à vaporiser pour inhalation, ou d’huiles administrées par voie orale.