Comment bien choisir sa mutuelle en fonction du pourcentage de remboursement ?

Comment bien choisir sa mutuelle en fonction du pourcentage de remboursement ?

De nombreux facteurs doivent être pris en compte avant de choisir une mutuelle en fonction du pourcentage de remboursement. Il est nécessaire de bien se renseigner sur les différentes conditions du contrat pour faire un choix éclairé. En outre, il est essentiel de comparer les différents niveaux de remboursement. Suivez ce guide pour trouver la formule adaptée à vos besoins en temps réel.

Se renseigner sur les frais de santé pris en charge par la Sécurité sociale

Avant toute chose, vous devez vous renseigner sur les différents frais de santé pris en charge par la Sécurité sociale. Cette précaution vous permet de choisir une mutuelle en fonction du pourcentage de remboursement en toute sérénité.

A voir aussi : Quel cursus suivre pour devenir orthodontiste ?

En général, les tarifs des frais de santé sont fixés de concert par les professionnels de santé et l’assurance maladie. On parle alors d’un tarif conventionnel (ou base de remboursement). La Sécurité sociale a ainsi établi une somme de 25 € pour la consultation d’un médecin généraliste et une somme de 46,70 € pour la consultation d’un psychiatre.

En outre, cet organisme rembourse une partie de la prestation selon un pourcentage bien défini. Il s’agit entre autres :

Lire également : Devis assurance santé en ligne : quels avantages cela offre-t-il ?

  • de 80 % des frais d’hospitalisation ;
  • de 70 % pour une consultation chez un médecin généraliste ou chez un dentiste ;
  • et de 65 % pour les médicaments à service médical (rendu majeur ou important).

Le saviez-vous ? La différence entre le remboursement de la Sécurité sociale et le tarif de convention s’appelle le ticket modérateur. Il s’agit de la part des frais qui reste à votre charge en cas d’hospitalisation. Vous devez disposer d’une complémentaire santé pour ne pas avoir à payer le ticket modérateur.

La mutuelle vient compléter le premier niveau de couverture d’un régime obligatoire en prenant en charge le ticket modérateur. Elle permet également de couvrir d’autres dépenses comme les dépassements d’honoraires ou les vaccins.

Connaître la signification des pourcentages de remboursement des mutuelles

En règle générale, les remboursements d’une mutuelle santé sont indexés sur la base du tarif de convention de la Sécurité sociale. Ils sont ainsi exprimés en pourcentage. Un remboursement à 100 % signifie que la mutuelle que vous avez choisie prend en charge la totalité du ticket modérateur sur la base du tarif de convention. Votre complémentaire santé vous verse donc une somme de 6,50 € pour une consultation chez un généraliste de secteur 1.

Les remboursements avec des taux allant à 150 %, 200 %, 300 %, et même 500 % ont une signification bien précise. Ces chiffres indiquent que la base de remboursement sera 1,5 à 5 fois supérieure au tarif de référence. Le montant total du remboursement ne peut donc pas dépasser les dépenses en temps réel.

Bien que les remboursements sur la base du tarif de convention soient monnaie courante dans le secteur, il existe d’autres modes de calcul comme le remboursement au forfait, celui sur frais réel et le remboursement en pourcentage du plafond mensuel de la Sécurité sociale (PMSS).

Comparer les niveaux de remboursements pour choisir une mutuelle en fonction du pourcentage de remboursement

choisir une mutuelle en fonction du pourcentage de remboursement

Une fois que vous vous êtes renseigné sur les termes techniques, vous pouvez choisir une mutuelle en fonction du pourcentage de remboursement. Les niveaux de remboursement varient en fonction des mutuelles disponibles sur le marché.

Si certaines de ces institutions proposent un remboursement conséquent pour les soins courants, d’autres se spécialisent dans des options comme l’hospitalisation. En outre, certaines formules remboursent mieux l’optique tandis que d’autres prennent bien en charge les soins dentaires.

Si vous avez des besoins standards, vous pouvez choisir une mutuelle qui offre une couverture identique sur chaque poste de soin. À contrario, vous devrez opter pour les services d’une complémentaire santé qui couvre les frais d’optique si vous portez des lunettes de vue ou des lentilles de contact.

Pour être bien remboursé par la complémentaire santé, vous pouvez apporter votre « carte vitale » au médecin qui s’occupe de vous ou au pharmacien que vous consultez. Déclarer votre mutuelle à votre caisse primaire d’assurance maladie et s’assurer que la télétransmission est activée garantissent également un remboursement automatique de la part de votre complémentaire santé.