La Paces devient PASS, comment s’y préparer ?

La Paces devient PASS, comment s’y préparer ?

Vous aussi désirez devenir médecin, sage-femme, kinésithérapeute, ou même dentiste ? Il vous faudra passer à cet effet un concours nommé la PACES. Une procédure pas trop compliquée ! D’ailleurs, vouloir, c’est pouvoir dit-on. Mais pour aller à la guerre, il faut bien affûter ses armes. Des stratégies s’imposent alors pour arriver à réussir brillamment votre PACES la toute première fois. Voici alors comment vous pourrez vous préparer à la PACES en toute sérénité.

La PACES, qu’est-ce que c’est ?

La PACES, c’est par définition la première année commune aux études de santé. Elle est donc un passage obligatoire pour tous les étudiants qui désirent faire carrière dans la pratique de la médecine ou dans l’exercice d’un domaine paramédical. En effet, certaines études comme celle de sage-femme, de pharmacien, de dentiste ou encore de kinésithérapeute sont actuellement très sélectives. De ce fait, pour passer de la première à la deuxième année de médecine, un nombre de places assez limité est fixé dans chaque spécialité.

A découvrir également : Comment contrôler le flux de ses règles ?

La PACES est alors une année incontournable qui est énormément riche en enseignement et qui draine beaucoup de connaissances qui feront les fondements des études médicales des étudiants. Il est alors absolument important pour tout étudiant en première année de préparer correctement sa PACES qui lui permettra de réussir la première étape des études menant vers les professions paramédicales et médicales.

Enfin, il faut dire qu’en 2020 le PACES laisse place à deux nouveaux types de parcours, dont le PASS signifiant « parcours accès santé spécifique ». Il y a aussi le L.AS, qui veut dire, « licence accès santé ». Pour réussir le PASS, le mieux est donc d’opter pour une prépa PASS à Paris.

A lire aussi : La graisse est-elle toujours néfaste pour la santé ?

Pourquoi effectuer une prépa PASS ?

On ne peut tenter le concours du PASS que deux fois. Il est alors absolument essentiel que toutes les chances soient de votre côté pour que déjà au premier essai vous puissiez réussir le concours, ou au pire des cas, y réussir au second essaie. En plus, ce n’est pas vraiment une question de moyenne pour réussir. Il s’agit d’un concours très sélectif où ne peut être admis qu’un nombre très limité de personnes. En d’autres termes, il faut faire partir des meilleurs pour y arriver. Il vaut mieux donc être véritablement préparé à travers une bonne prépa PASS.

L’autre atout d’une prépa PASS, est que cela prépare intensément l’étudiant à la charge de travail qu’il devra supporter lors de ses études en médecine. Une telle préparation permet de tenir le coup et de ne pas se sentir submergé parce qu’on n’est pas préparé à un certain rythme de travail.

En plus de la prépa PASS, l’étudiant peut également opter pour un coaching individuel et personnalisé que pourrait lui offrir un autre étudiant dans une année supérieure, étant dans le même cursus.

Enfin, il faut ajouter à tout cela, un cadre d’étude propice, avec des locaux qui sont assez proches de la faculté de médecine, pour être fatigué en parcourant un très long trajet.

Les changements apportés par la réforme du PASS

La réforme du PASS, qui prendra effet à partir de la rentrée 2020-2021, apportera plusieurs changements importants. L’ancienne Première Année Commune aux Études de Santé (PACES) sera remplacée par le Portail Santé (PASS). Cette nouvelle filière permettra aux étudiants intéressés par les métiers de la santé d’accéder à un parcours plus diversifié et mieux adapté à leurs objectifs.

Le principal avantage du PASS est qu’il ouvre des perspectives plus larges que celles offertes par l’ancien système. Effectivement, il ne se limite pas seulement à la médecine, mais offre aussi des débouchés dans les domaines tels que la dentaire et la pharmacie, entre autres.

Cette réforme permettra une meilleure orientation pour ceux qui souhaitent travailler dans le domaine médical en leur donnant davantage d’options et en mettant davantage de ressources pédagogiques à disposition. Elle favorisera aussi l’accès équitable aux formations proposées ainsi qu’une meilleure préparation pour les futurs professionnels de santé.

Il faut noter que cette transition peut causer certaines inquiétudes chez certains étudiants qui craignent qu’il y ait trop d’inconnues et peu d’informations sur ce nouveau processus. C’est pourquoi une bonne information, notamment grâce aux forums en ligne spécialisés et aux consultations auprès des professeurs expérimentés ou professionnels de santé, peut être très précieuse. De même, tout comme auparavant, une bonne préparation reste toujours nécessaire pour pouvoir réussir le concours. Les candidats devront donc continuer à s’investir dans leurs études et se préparer adéquatement pour augmenter leurs chances de succès.

La réforme du PASS offre des perspectives nouvelles aux étudiants souhaitant intégrer les métiers de santé. Toutefois, il est recommandé d’être bien informé sur ces changements et de se préparer avec sérieux pour réussir ce nouveau parcours académique.

Les différentes options de formation pour préparer le PASS

Face à l’arrivée imminente de la réforme du PASS, les étudiants se demandent comment se préparer au mieux pour réussir ce nouveau parcours académique. Heureusement, il existe différentes options de formation qui peuvent aider les candidats à s’adapter aux exigences du PASS et ainsi augmenter leurs chances d’intégrer une filière de santé.

La première option est celle des cours particuliers. Ces derniers permettent aux étudiants d’avoir un suivi personnalisé et adapté à leur niveau, en fonction de leurs connaissances et compétences actuelles. Les professeurs particuliers expérimentés dans la préparation au concours sont souvent capables de proposer des conseils spécifiques sur la manière d’améliorer leurs capacités et leur compréhension des matières abordées.

La deuxième option consiste en l’intégration d’une classe préparatoire spécialisée dans le domaine médical ou scientifique. Cette solution offre plusieurs avantages : elle permet aux futurs étudiants en santé de bénéficier d’un programme pédagogique axé sur leurs futures études universitaires tout en ayant accès à une ambiance studieuse propice pour apprendre efficacement. Les classes préparatoires proposent souvent un encadrement strict ainsi qu’un rythme soutenu favorisant l’excellence scolaire.

Les formations en ligne constituent aussi une troisième option intéressante. Elles offrent la possibilité aux candidats au concours PASS de travailler depuis chez eux avec un planning flexible selon leur disponibilité personnelle tout en profitant d’une qualité pédagogique professionnelle comparable voire supérieure à celle des cours traditionnels. Les étudiants pourront suivre les modules proposés par des enseignants experts dans leur domaine et améliorer ainsi leurs connaissances.

La quatrième option est celle de l’autoformation. Pour certains étudiants, cette solution est plus adaptée car elle permet d’apprendre à son rythme sans contrainte de temps ni d’espace tout en économisant sur le coût financier que représentent les autres options. Toutefois, il faut même aux candidats qui optent pour cette solution de se fixer un planning rigoureux afin de progresser régulièrement dans leurs apprentissages.

À travers ces différentes options, chaque étudiant peut trouver une préparation adaptée à ses besoins et ses objectifs. Il faut souligner que quelle que soit l’option choisie, une bonne organisation personnelle ainsi qu’un travail continu sont nécessaires pour réussir le concours du PASS et intégrer la filière santé souhaitée.