La Paces devient PASS, comment s’y préparer ?

La Paces devient PASS, comment s’y préparer ?

Vous aussi désirez devenir médecin, sage-femme, kinésithérapeute, ou même dentiste ? Il vous faudra passer à cet effet un concours nommé la PACES. Une procédure pas trop compliquée ! D’ailleurs, vouloir, c’est pouvoir dit-on. Mais pour aller à la guerre, il faut bien affûter ses armes. Des stratégies s’imposent alors pour arriver à réussir brillamment votre PACES la toute première fois. Voici alors comment vous pourrez vous préparer à la PACES en toute sérénité.

La PACES, qu’est-ce que c’est ?

La PACES, c’est par définition la première année commune aux études de santé. Elle est donc un passage obligatoire pour tous les étudiants qui désirent faire carrière dans la pratique de la médecine ou dans l’exercice d’un domaine paramédical. En effet, certaines études comme celle de sage-femme, de pharmacien, de dentiste ou encore de kinésithérapeute sont actuellement très sélectives. De ce fait, pour passer de la première à la deuxième année de médecine, un nombre de places assez limité est fixé dans chaque spécialité.

Lire également : CBD : une solution naturelle pour vos problèmes de santé

La PACES est alors une année incontournable qui est énormément riche en enseignement et qui draine beaucoup de connaissances qui feront les fondements des études médicales des étudiants. Il est alors absolument important pour tout étudiant en première année de préparer correctement sa PACES qui lui permettra de réussir la première étape des études menant vers les professions paramédicales et médicales.

Enfin, il faut dire qu’en 2020 le PACES laisse place à deux nouveaux types de parcours, dont le PASS signifiant « parcours accès santé spécifique ». Il y a aussi le L.AS, qui veut dire, « licence accès santé ». Pour réussir le PASS, le mieux est donc d’opter pour une prépa PASS à Paris.

A lire également : La technologie Gaspard pour prévenir les escarres

Pourquoi effectuer une prépa PASS ?

On ne peut tenter le concours du PASS que deux fois. Il est alors absolument essentiel que toutes les chances soient de votre côté pour que déjà au premier essai vous puissiez réussir le concours, ou au pire des cas, y réussir au second essaie. En plus, ce n’est pas vraiment une question de moyenne pour réussir. Il s’agit d’un concours très sélectif où ne peut être admis qu’un nombre très limité de personnes. En d’autres termes, il faut faire partir des meilleurs pour y arriver. Il vaut mieux donc être véritablement préparé à travers une bonne prépa PASS.

L’autre atout d’une prépa PASS, est que cela prépare intensément l’étudiant à la charge de travail qu’il devra supporter lors de ses études en médecine. Une telle préparation permet de tenir le coup et de ne pas se sentir submergé parce qu’on n’est pas préparé à un certain rythme de travail.

En plus de la prépa PASS, l’étudiant peut également opter pour un coaching individuel et personnalisé que pourrait lui offrir un autre étudiant dans une année supérieure, étant dans le même cursus.

Enfin, il faut ajouter à tout cela, un cadre d’étude propice, avec des locaux qui sont assez proches de la faculté de médecine, pour être fatigué en parcourant un très long trajet.