Le centre d’hébergement et de réinsertion sociale : est-ce une solution contre l’exclusion sociale ?

Le centre d’hébergement et de réinsertion sociale : est-ce une solution contre l’exclusion sociale ?
Les centres d’hébergement et de réinsertion sociale sont des solutions à un problème de société beaucoup plus fréquent que ce qu’on pourrait penser. Ces centres sous le contrôle de la loi permettent d’améliorer la vie de plusieurs familles. Quelles sont leurs fonctions ? Qui peut en bénéficier ? Comment procéder pour avoir une place ?

Qu’est-ce qu’un centre d’hébergement et de réinsertion sociale ?

Le centre d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) se présente sous la forme d’un établissement disposant de plusieurs logements collectifs et privatifs avec des espaces pour les familles et des espaces publics accessibles à tous.
Le CHRS fonctionne grâce à une collaboration entre la structure privée (ONG ou organisme humanitaire) qui la crée et la gère et l’État qui la finance. En effet, les CHRS sont une application de la loi du 29 juillet 1998 portant sur la lutte contre l’exclusion sociale. Une grande partie du financement de ces établissements vient donc de l’État.
Comme son nom l’indique, le centre d’hébergement et de réinsertion sociale permet non seulement de loger des personnes, mais aussi, de les préparer à vivre une vie normale dans la société. Dans cette optique, les personnes bénéficiant d’un programme dans un CHRS peuvent bénéficier de formations professionnelles, de renforcement de capacité, de leçons sur la gestion du temps, de l’argent, d’accompagnement pour la gestion de stress ou de comportement antisocial.

Lire également : Le contrôle médical dans les entreprises françaises

Qui peut bénéficier d’un hébergement dans un CHRS ?

Un CHRS est une structure d’accompagnement pour les personnes isolées, pour celles rencontrant de nombreuses difficultés sur le plan financier, social, sanitaire et familial. Il est capable d’accueillir différentes catégories d’individus à savoir :

  • Des individus hommes comme femmes ;
  • Des couples ;
  • Des familles avec enfants ;
  • Des familles monoparentales.

Les CHRS ne font pas de discrimination de genre, d’appartenance religieuse, ethnique ou sexuelle. Ce sont des services d’aide pour tous. Mais comment faire pour y obtenir une place ?

A lire en complément : Esthéticiennes, comment choisir un grossiste en produits d'esthétique ?

Comment obtenir une place dans un CHRS ?

L’obtention d’une place dans un CHRS survient suite à la présentation d’un dossier prouvant que vous êtes réellement dans une situation difficile et que vous avez vraiment besoin de cet accompagnement. Pour se faire, le dossier de la demande doit être constitué avec un travailleur social.
Ce dossier contient les informations suivantes :

  • Le rapport social du travailleur social qui constitue le dossier ;
  • Une demande personnellement écrite par le bénéficiaire ;
  • Des pièces justificatives pour illustrer l’urgence et pour expliquer le besoin d’hébergement et d’accompagnement.

Pour avoir toutes les chances de son côté, nous vous recommandons de mettre le maximum de pièces comme un relevé médical, un relevé de banque, une fiche de paie, etc. qui pourront donner plus de valeur à votre dossier.
Une fois ce dossier constitué, vous n’avez plus qu’à le soumettre à plusieurs CHRS pour avoir plus de chances d’être accepté dans l’un d’eux. Lorsque votre dossier est accepté, vous pouvez immédiatement intégrer votre nouveau logement et commencer votre procédure d’insertion dans la société.
Notons que lorsque vous êtes accepté, le CHRS a l’obligation d’informer le préfet qui représente l’autorité du département dans lequel se trouve l’établissement. Vous êtes donc reconnu et suivi par l’État.