Quel suivi est réalisé chez la femme enceinte ?

Quel suivi est réalisé chez la femme enceinte ?

La grossesse est l’une des périodes les plus délicates de la vie d’une femme. Après tout, durant cette période, elle abrite la vie. Il en résulte une série de perturbations physiologiques, hormonales et psychologiques qu’il est nécessaire d’observer. La femme enceinte et son bébé font alors l’objet d’un suivi qui peut être assez strict. Découvrez l’essentiel à ce sujet.

Les visites prénatales

Le principal suivi auquel est soumise une femme enceinte est médical. En effet, tout au long de la grossesse, la future mère est orientée vers un spécialiste afin de se faire examiner. Il s’agit d’une précaution qui permet d’évaluer l’évolution de la grossesse et de s’assurer de l’état de santé de la mère et de l’enfant.

A lire aussi : Réduction du stress et de l'anxiété pendant la grossesse : Astuces et conseils essentiels

Il est important de préciser que pour un suivi durant la grossesse efficace, les visites prénatales sont plus ou moins nombreuses. Cela dépend essentiellement de l’état de la mère et du niveau de risque de la grossesse.

Ainsi, pour une grossesse à risques, le nombre et la fréquence des visites prénatales seront plus élevés que pour une grossesse « normale ».

A voir aussi : Signes et symptômes précoces de la grossesse : tout ce qu'il faut savoir

En tout, comptez sept (7) visites prénatales obligatoires au cours d’une grossesse classique. Elles se déroulent en deux phases.

La première est une consultation verbale où le gynécologue discute de l’évolution de la grossesse et pose quelques questions. Au cours de la seconde phase, le spécialiste procède à un examen physique et à une échographie.

Le planning généralement adopté pour le suivi médical est le suivant :

  • une première consultation qui a lieu au cours du premier trimestre ;
  • une seconde consultation qui a lieu au cours du quatrième mois ;
  • et une consultation par mois durant tout le reste de la grossesse.

Dès la seconde consultation, le médecin surveille la prise de poids, la tension ainsi que la taille de l’utérus. Toutes ces informations sont notées dans un carnet de suivi de grossesse.

Les différents tests et analyses

Hormis les visites prénatales, la mère et l’enfant sont soumis à un ensemble d’examens physiques et d’analyses médicales. Elles sont nécessaires à l’évaluation de l’évolution de l’état de santé de la mère et de l’enfant.

Aussi, ces différents tests permettent de détecter au plus tôt les anomalies physiologiques, biologiques et génétiques dont peut souffrir l’enfant.

Une fois découvertes, elles sont prises en charge afin de donner à l’enfant les meilleures chances de survie. Ainsi, dès le début de la grossesse, la mère est soumise à un test de sérologie. Il concerne la toxoplasmose et la rubéole afin de déterminer si l’enfant court un risque de contracter ces maux. De même, des tests de groupe sanguin et de dépistage du VIH sont réalisés.

Ensuite, la mère subit un test d’urine et, si nécessaire, un frottis. Ils servent à vérifier le niveau de fonctionnement des reins ainsi que le niveau de sucre dans les urines. Cette précaution est nécessaire à la préservation du fœtus et la bonne élimination des résidus de digestion.

À cela, s’ajoutent les tests pour déceler des troubles comme :

  • la trisomie 2 ;
  • l’hépatite ;
  • ou encore la glycémie.

Enfin, un dernier examen permet de déterminer l’opportunité d’une expulsion par voie naturelle ou la nécessité d’autres méthodes. Il est réalisé presque à la fin de la grossesse et dans le centre sélectionné pour l’accouchement. Il est à noter qu’au cours de la grossesse, plusieurs échographies permettent de matérialiser l’évolution du bébé.

Dans la mesure du possible, il est conseillé de se faire suivre par un seul et même spécialiste. Cela assure une certaine traçabilité des examens et permet de prendre les bonnes décisions en cas de complications.