CBD : ses effets anti-inflammatoires

CBD : ses effets anti-inflammatoires

Le CBD ou cannabidiol n’a cessé de faire parler de lui depuis sa légalisation en France. Tantôt acclamées tantôt pointées du doigt, les actions de l’huile de CBD sur le corps humain font l’objet de plusieurs recherches scientifiques dont l’étude de Mauricio dos-Santos-Pereira et Patrick Michel sur ses propriétés anti-inflammatoires. Comment le CBD agit sur les inflammations ? Quelles sont les résultats des recherches menées et comment utiliser le CBD comme anti-inflammatoire ? Cet article répond à ces trois questions.

Lire également : Qu'est-ce qu'un conseil d'infirmière ?

Question 1 : le CBD agit comment sur les inflammations ?

Une inflammation est une réaction de votre organisme face à une agression extérieure. C’est votre système immunitaire qui répond face à la bactérie, le virus ou la cellule à éradiquer. Si une inflammation de courte durée permet de lutter contre l’agent pathogène, une inflammation de longue durée dite chronique est liée à une maladie comme le cancer, une maladie cardiaque, un rhumatisme, etc.

En général, l’inflammation s’accompagne de douleurs et d’une montée de température. Elle est traitée avec des médicaments non stéroïdiens ou stéroïdiens selon le cas. Avec les effets secondaires de ces médicaments, le public commence à s’orienter vers des médecines plus naturelles comme la solution qu’apporte le CBD en tant qu’anti-inflammatoire.

A lire aussi : Trouvez facilement un dentiste à Lyon

Le CBD à l’instar de ceux sur https://cbdetc.com/fr/ agît sur les inflammations en inhibant une enzyme eicosanoïde connue sous la dénomination de COX2 et qui est aussi utilisée par les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Il va aider l’organisme grâce à la modulation des limites supportables en ce qui concerne la douleur. En outre, le CBD va limiter le champ d’action des cytokines et ainsi réduire l’inflammation.

Question 2 : quels sont les résultats des recherches scientifiques sur le sujet ?

L’efficacité du CBD en tant qu’anti-inflammatoire est déjà reconnue et prouvée par plusieurs études scientifiques et contribue au soulagement de certaines maladies comme les rhumatismes, le diabète, la dermatite allergique, la sclérose en plaque

Des études publiées en 2016 par Clinical Hemorheology and Microcirculation sur des souris a permis d’établir l’efficacité du CBD dans le traitement du diabète. Les recherches ont mené à la conclusion que les souris traitées au CBD ont moins de risque d’inflammation du pancréas.

Une autre étude datant de 2017 menée sur des rats atteints d’arthrose publiée dans la revue Pain a permis d’établir la diminution des douleurs articulaires aiguës que provoque ce type d’inflammation.

Question 3 : Comment utiliser le CBD en anti-inflammatoire ?

Il existe plusieurs façons de traiter une inflammation avec du CBD et plus particulièrement l’huile de CBD. Par contre, comme tout traitement médical, il est fortement déconseillé de pratiquer l’automédication. Le mieux est de se rapprocher de son médecin traitant qui vous prescrira la formule adéquate en fonction de vos maux.

Dans le cadre d’inflammations externes comme les douleurs d’un rhumatisme ou la dermatite allergique, l’huile de CBD peut être appliquée sur la zone touchée. Elle va alors réduire les douleurs et limiter l’inflammation. Le CBD existe aussi en patchs que vous pouvez coller à la zone ou encore sous forme de crème apaisante.

Pour des inflammations internes comme les inflammations pancréatiques d’un patient atteint de diabète, il est recommandé d’ingurgiter l’huile de CBD en versant quelques gouttes (selon les doses prescrites) sous la langue.