Mystères dévoilés : Comment fonctionne un appareil auditif ?

Mystères dévoilés : Comment fonctionne un appareil auditif ?

Les appareils auditifs, également appelés audioprothèses ou aides auditives, sont devenus en quelques années des matériels médicaux de pointe. Ces appareils amplifient les sons de différentes manières avec plus ou moins de précision. Leurs performances peuvent varier, mais quel que soit leur aspect visuel, les aides auditives fonctionnent toutes selon les mêmes principes. Pour mieux comprendre les caractéristiques et le fonctionnement des audioprothèses, nous vous invitons à lire la suite de cet article.

Quels sont les différents composants d’un appareil auditif ?

Les audioprothèses sont équipées de différents composants nécessaires à leur fonctionnement. Il s’agit principalement des microphones, du microprocesseur, de l’amplificateur et de l’écouteur.

A lire en complément : Chirurgie esthétique : comment trouver le bon professionnel ?

Les microphones

Une aide auditive peut être composée d’un ou de plusieurs microphones qui captent les sons sous forme de vibrations et les transforment en signaux numériques. Ils jouent un rôle fondamental dans le fonctionnement d’un appareil auditif. Leur directivité permet par exemple d’identifier plus facilement la localisation du son ou de se concentrer sur la voix de son interlocuteur.

Le microprocesseur et l’amplificateur

Le microprocesseur est la pièce maitresse d’une audioprothèse parce qu’il traite le signal transformé par les microphones. À ce niveau, l’aide auditive, grâce au microprocesseur, effectue des balances de gain afin que le son soit audible et confortable. Il procède aussi à différents traitements pour améliorer la compréhension de la parole.

Lire également : 10 astuces à adopter pour mieux dormir au quotidien

Le processeur calcule les différents niveaux de gains et seuils de réduction qui seront traités par l’amplificateur. Le rôle de l’amplificateur sera ensuite d’augmenter le volume et de réduire les bruits en fonction du traitement calculé par le processeur.

L’écouteur

Après le traitement du microphone, du microprocesseur et de l’amplificateur, le son est acheminé jusqu’à l’oreille par l’intermédiaire du haut-parleur. Cet élément de l’appareil auditif diffuse le son dans l’oreille par voie aérienne. Ce son passe par l’oreille externe, l’oreille moyenne (tympan et chaine des osselets), puis par la cochlée pour atteindre le cerveau sous forme de signaux nerveux.

Comment fonctionne l’appareil auditif ?

Pour avoir des aides auditives qui jouent parfaitement leur rôle, les fabricants dotent leurs appareils de diverses technologies.

Une communication binaurale

La communication binaurale est une technologie qui consiste à synchroniser en permanence les deux aides auditives d’un appareillage bilatéral. Cette connexion permet aux audioprothèses d’échanger des informations sur leur environnement pour faciliter la localisation des sons, simuler le comportement naturel des oreilles et restituer fidèlement le paysage sonore. Mais, vous ne retrouverez pas cette technologie sur des appareils auditifs invisibles parce qu’ils ne disposent pas de plusieurs microphones.

L’émergence directionnelle de la parole

Les aides auditives modernes sont capables de faire émerger la parole dans un environnement bruyant pour améliorer la compréhension. Cela est possible grâce à des systèmes sophistiqués de microphones directionnels. Ceux-ci sont désormais indispensables pour une meilleure compréhension.

La connectivité Bluetooth avec téléphone et accessoires

La plupart des nouvelles aides auditives sont dotées de la fonction sans fil. Elles peuvent être associées à un téléphone ou à d’autres équipements électroniques comme une télécommande, un streamer TV…

La réduction du bruit en temps réel

Les réducteurs de bruit sont des éléments essentiels d’une audioprothèse, car ils permettent de faciliter la compréhension de la parole en diminuant les bruits environnants. Les appareils auditifs haut de gamme sont ceux qui sont composés des réducteurs de bruit les plus efficaces.