Quelle mutuelle pour entreprise choisir ?

Quelle mutuelle pour entreprise choisir ?

Une mutuelle d’entreprise est un contrat collectif ayant pour but d’octroyer une couverture sociale à tous les employés d’une entreprise. Le choix d’une mutuelle devient difficile du moment où les assureurs redoublent d’ingéniosité pour proposer des formules alléchantes. Alors, comment choisir ? 

Les critères fondés sur la législation

La souscription à une mutuelle d’entreprise a été imposée par la loi ANI. Celle-ci demande à l’employeur de s’assurer que le contrat auquel il souscrit pour ses employés revêt un caractère responsable. En effet, un contrat de mutuelle responsable respecte les différentes orientations édictées par l’Etat en ce qui concerne le remboursement des soins de santé. La loi ANI a également imposé un panier de soins minimal. Ce panier de soin minimal est constitué d’une liste de soins de santé avec leur taux de remboursement qui doivent être garanti à chaque employé ayant souscrit à la mutuelle d’entreprise. Ce panier doit donc être respecté par l’assureur, et l’employeur soucieux du respect de la légalité doit vérifier que cette obligation figure dans le contrat. Vous recherchez une mutuelle pour votre entreprise ? Souscrivez à la mutuelle Apivia.

A lire en complément : Le blanchissement dentaire américain : que faut-il savoir ?

L’enquête menée par l’employeur

Le choix d’une mutuelle d’entreprise doit répondre aux besoins des employés, à leur budget ainsi qu’à celui de l’entreprise. L’employeur doit mener une étude afin de trouver le meilleur rapport qualité-prix, mais avant, il devra s’appuyer sur certains critères. Le premier est le profil du salarié. L’employeur n’est pas obligé de proposer la même couverture à ses employés. Il existe en effet, des postes plus exposés que d’autres aux risques de problèmes de santé. Ainsi, un cadre par exemple bénéficiera d’une cotisation moins élevée car considéré moins à risques. En outre, l’employeur doit faire le choix en tenant compte de recommandations prescrites par la convention collective en rapport avec la mutuelle. Un employeur doit également choisir un contrat qui propose des renforts optionnels qui portent généralement sur les frais dentaires, optiques et d’hospitalisation. 

A lire aussi : E liquide 3mg combien de cigarettes ?