Quelle méthode de stérilisation utiliser pour la désinfection du matériel médical ?

Quelle méthode de stérilisation utiliser pour la désinfection du matériel médical ?

Avant d’être utilisés, les matériels médicaux doivent être stérilisés. En effet, sans un traitement spécifique, l’usage de ces outils peut représenter un risque pour la santé des patients et même du personnel soignant. Pour exempter ces accessoires de tous les microorganismes pathogènes qu’ils contiennent, il existe plusieurs méthodes que vous pouvez adopter. Quelles sont les différentes techniques de désinfection à privilégier ? Cet article vous renseigne sur le sujet.

La technique de désinfection à l’oxyde d’éthylène

Cette technique de désinfection est recommandée pour les équipements qui ne résistent pas à la chaleur ou qui sont munis de composés électroniques. Vous pouvez donc l’utiliser pour le traitement des cathéters, des stents, des pansements pour plaies et des appareils avec commande électronique intégrée. Pour réaliser la désinfection, il suffit d’exposer les matériels médicaux au gaz d’oxyde d’éthylène dans une chambre étanche.

A lire également : Comment bien choisir un centre d'épilation définitive à Paris ?

En fonction de la nature des accessoires traités, le temps d’exposition va de 12 heures à 24 heures. Le degré d’humidité, la concentration en gaz et la température sont aussi des paramètres qui peuvent faire varier ce délai. Pour le respect des règles de sécurité et la réussite de l’opération, il est préférable que vous sollicitiez des experts dans le domaine de la stérilisation.

Ces derniers vous proposeront des prestations de qualité et sur mesure. Pour bénéficier des meilleurs services, optez pour des professionnels compétents et expérimentés ayants déjà une certaine notoriété dans ce domaine.

A voir aussi : Quels critères prendre en compte pour choisir une mutuelle santé ?

La stérilisation bêta

La solution bêta est l’une des méthodes les plus simples. Pour effectuer le traitement, un système automatique de convoyeur achemine les produits dans la chambre d’irradiation et les fait passer sous un faisceau d’électrons. Cette opération est réalisée à une vitesse dépendant de la dose d’irradiation désirée et de la nature des accessoires.

La stérilisation bêta consiste en un traitement biface. Un premier passage est d’abord effectué sur la première face de l’objet et un deuxième passage est ensuite réalisé sur la seconde face. Cette méthode de stérilisation se fait en continu et le temps d’exposition au rayonnement ne dure que quelques secondes.

Comme le rayonnement gamma, la solution bêta est une alternative sûre, reproductible, sans effets rémanents et sans élévation de température.

La stérilisation gamma

En dehors des produits cosmétiques et pharmaceutiques, la stérilisation gamma est aussi efficace pour le traitement du matériel médical. Pour la désinfection, un système automatique achemine les produits dans la chambre d’irradiation. Pour des raisons de sécurité, les murs doivent être très épais. Les équipements sont ensuite exposés à la source de rayonnement selon une vitesse appropriée et un circuit défini.

À la fin de l’opération, les produits ne sont pas placés en quarantaine. Vous pourrez les obtenir au terme du processus. En effet, cette désinfection ne laisse aucun résidu. C’est donc une technique propre et écologique. Aussi, elle ne présente pas de risque d’élévation de température et de recontamination. Vous pouvez l’utiliser sur une large gamme de matériaux notamment les polymères, les métaux, les liquides, etc.

C’est la solution idéale pour traiter en quelques heures, des produits d’une densité importante dans leur emballage.

En somme, pour désinfecter les matériels médicaux, vous avez le choix entre plusieurs méthodes. Vous pouvez opter pour la stérilisation gamma, bêta ou la stérilisation à l’oxyde d’éthylène.

La stérilisation par autoclave

La stérilisation par autoclave est une méthode de désinfection très utilisée dans les établissements médicaux. Elle consiste à soumettre les instruments et matériels médicaux à la vapeur d’eau sous haute pression, généralement entre 2 et 3 bars, pendant un temps défini en fonction des objets traités.

Cette technique permet de tuer tous les micro-organismes présents sur le matériel sans l’endommager. C’est une méthode simple et économique qui ne nécessite pas l’utilisation de produits chimiques nocifs pour la santé ni pour l’environnement.

Cependant, cette méthode peut avoir plusieurs inconvénients. Elle nécessite un équipement coûteux ainsi qu’un personnel qualifié capable d’utiliser correctement l’autoclave. Certains types de matériaux peuvent être endommagés ou altérés lorsqu’ils sont soumis à la haute température et pression générées par l’autoclave.

Il faut noter que la stérilisation par autoclave n’est pas adaptée pour certains types de matériaux tels que les plastiques souples ou encore certains dispositifs médicaux sensibles aux hautes températures.

Malgré ces limitations, c’est une des méthodes recommandées pour la stérilisation du matériel médical en milieu hospitalier car elle reste particulièrement efficace contre un grand nombre de germes pathogènes.

La stérilisation par rayonnement UV

La stérilisation par rayonnement UV est une méthode de stérilisation qui utilise des lampes à rayons ultraviolets C (UV-C). Ces derniers ont la propriété d’endommager l’ADN et l’ARN des micro-organismes.

Cette technique permet notamment de stériliser les surfaces, les objets ainsi que les locaux. Elle ne laisse ni résidus toxiques ni odeurs désagréables.

L’avantage principal de cette méthode est qu’elle ne nécessite aucun produit chimique et n’affecte pas la qualité matérielle du matériel médical traité. La mise en place d’un équipement pour pratiquer cette technique reste aussi peu coûteuse comparée aux autres méthodes.

Certains inconvénients sont à noter. Les rayonnements UV-C étant fortement absorbés par l’air, il faut s’assurer que tout objet visé soit exposé directement aux rayonnements sans obstruction ou distance trop importante entre le générateur et l’objet.

Il faut porter une attention particulière lorsqu’on manipule ces appareils car ils peuvent causer des dommages irrémédiables sur notre rétine si on y regarde directement pendant un certain laps de temps.

Malgré ses quelques limitations liées au contrôle précis du traitement sur chaque surface considérée comme ‘à traiter’, la stérilisation par rayonnement UV demeure néanmoins très efficace dans la lutte contre les germes pathogènes présents sur le matériel médical.