Comment bien choisir sa formule de téléassistance ?

Comment bien choisir sa formule de téléassistance ?

Un senior en perte d’autonomie, même s’il a encore son compagnon avec lui, peut nécessiter une aide à domicile au quotidien. Il ne va pas toujours réclamer cette aide, mais c’est vous, son entourage, qui devra analyser la situation afin d’adopter la meilleure solution. Dans ce cas, la téléassistance peut être une alternative qui peut convaincre la personne âgée, mais à condition encore de choisir la bonne formule.

Le principe de la téléassistance pour senior

Certaines personnes âgées peuvent nier en bloc le fait d’être assisté, mais vous devez leur faire comprendre le principe de la téléassistance à domicile. Il s’agit d’un service d’aide qui n’est pas pour autant intrusive. C’est une très bonne solution pour un senior qui malgré sa perte d’autonomie veut rester chez lui. Du côté de son entourage, ce service peut leur rassurer, notamment si la personne âgée vit loin de sa famille.

A lire aussi : Comment trouver une mutuelle moins chère ?

De par son appellation, vous avez compris que le maintien a domicile pourra se faire à distance. La personne âgée aura alors lui une petite alarme ou un autre dispositif qui lui permet de contacter ou d’alerter la plateforme d’un problème. Une fois la plateforme alertée, elle pourra réagir en envoyant les secours ou en contactant les membres de la famille du senior.

Il est à préciser que la plateforme d’assistance est disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 et 365 jours dans l’année.

A lire en complément : Seniors, nos conseils santé et astuces pour mieux vivre

Faire le choix en fonction des équipements

Avec les contrats de téléassistance qu’on vous propose, vous allez très vite remarquer que les équipements proposés ne sont pas les mêmes et là, le type d’assistance n’est pas non plus identique. On a :

  • La téléassistance classique qui comprend le dispositif d’alerte et le dispositif de communication. Pour le premier élément, il peut être un bracelet ou un médaillon que le concerné devra toujours garder sur lui afin de lancer facilement l’alerte. Il y a par la suite le dispositif de communication avec des haut-parleurs et des micros qu’on installera dans son logement. La plateforme pourra alors communiquer avec le senior en cas d’alerte.
  • La téléassistance intelligente qui comprend des capteurs qu’on va mettre un peu partout dans la maison. Ces capteurs vont identifier les chutes, les mouvements anormaux et les accidents, ce qui va directement mettre en alerte la plateforme. Ici, on n’a pas besoin d’un dispositif d’alerte, qui, parfois, peut être encombrant pour le concerné,
  • La téléassistance vidéo qui comprend des caméras et parfois des micros. Ces dispositifs sont reliés à une application qui peut lancer une notification d’alerte en cas de situation inhabituelle. Les membres de la famille du senior ainsi que ces proches pourront également avoir cette application sur leur mobile, ce qui leur permet d’être informés en temps réel,
  • La téléassistance extérieure qui est un dispositif doté d’une balise GPS. Ce dernier pourra alors lancer l’appel d’alerte avec une géolocalisation.

Il est à préciser que lorsqu’une alerte est lancée, la plateforme de téléassistance va directement répondre en appelant le senior. En même temps, en fonction de ce qui était convenu dans le contrat, elle peut aussi informer les membres de la famille de la personne. Il faut également comprendre les contrats avec les micros, hauts parleurs et caméras peuvent sembler être intrusifs, mais rassurez-vous : c’est seulement en cas d’alerte qu’on actionnera les haut-parleurs et les micros.