Onychomycose : quel traitement pour la soigner ?

Onychomycose : quel traitement pour la soigner ?

L’onychomycose est une pathologie qui affecte particulièrement les ongles, tant au niveau du pied que des mains. Communément appelée « mycose de l’ongle », elle se manifeste par l’altération de la couleur et l’épaississement de l’ongle. Parfois, ce dernier se casse et laisse ressentir des douleurs. Pour éviter que l’infection se développe et devienne difficile à soigner, voici quelques remèdes à appliquer.

Les traitements antifongiques


L’onychomycose est une infection dont le traitement donne parfois du fil à retordre. Si vous remarquez que l’un de vos ongles se déforme progressivement, il faut sans attendre prendre des dispositions nécessaires. Étant donné que la mycose est de nature fongique, c’est-à-dire liée aux champignons, il convient d’envisager au premier abord un remède antifongique.

A lire en complément : Tout sur la chirurgie plastique reconstructrice et esthétique

Le médecin spécialiste peut vous proposer à cet effet un vernis que vous pouvez acquérir dans une parapharmacie en ligne. Il s’agira de l’appliquer minutieusement sur l’endroit infecté et de renouveler le traitement, si possible, selon la posologie recommandée. Hormis les vernis, il existe également des pommades spécifiques conçues à partir d’un mélange d’urée et d’un antifongique.

Il faudra passer régulièrement le produit sur l’ongle jusqu’à ce que ce dernier reprenne sa forme d’origine. Cela dit, il faut toutefois vous assurer d’abord de le baigner dans de l’eau chaude durant 10 minutes, avant de racler les endroits ramollis.

A lire aussi : Olivier et les risques de maladies: quels sont les dangers pour sa santé ?

Du vinaigre blanc et de l’ail

Le vinaigre blanc constitue un meilleur allié pour guérir la mycose de l’ongle. En effet, son acidité permet de rétablir l’équilibre du pH des cellules cutanées et de neutraliser ainsi les champignons qui sont à l’origine du problème.

Pour l’application, faites un mélange à parts égales du vinaigre et de l’eau dans un récipient. Chaque jour, il faut y tremper la partie infectée pendant 30 minutes environ. Ensuite, il convient de sécher le pied afin de réduire l’humidité. Par ailleurs, le vinaigre blanc associé à l’ail permet d’obtenir un meilleur résultat.

L’ail possède en réalité des propriétés antifongiques. Lorsqu’il est mélangé à du vinaigre, cela ne fait que renforcer l’élimination des champignons. Appliquez la pâte obtenue sur l’ongle et recouvrez ce dernier avec un bandeau, puis laissez le remède faire son effet pendant quelques heures. Reprenez le traitement jusqu’à la disparition de l’infection.

Du bicarbonate de soude

L’excès d’humidité est l’une des causes fréquentes de la survenance de l’onychomycose. Il s’agit en effet d’une condition qui favorise l’apparition des bactéries responsables de l’infection. Dans ce contexte, le bicarbonate de soude est une solution qui peut être envisagée. Ses propriétés lui permettent d’assécher l’humidité sur les ongles.

Le traitement consiste à concocter une solution à partir du bicarbonate et de l’eau, et à l’appliquer sur l’ongle défectueux. Ensuite, il faut laisser la mixture sécher pendant 10 minutes environ. Passé ce temps, rincez l’endroit pour dégager les débris. Une fois cela fait, vous pouvez sécher à nouveau l’orteil. Par ailleurs, pour résoudre votre problème, les possibilités suivantes peuvent également vous servir :

  • L’huile de coco ;
  • Les huiles volatiles ;
  • Le vinaigre de cidre.

Enfin, il faut souligner que peu importe le type de soin effectué, la mycose de l’ongle demeure une maladie qui ne se guérit pas aussi vite. Il faut alors que vous fassiez preuve de patience et que vous veilliez à suivre les traitements sous la supervision d’un spécialiste.